Sainte geneviève et la reine Guenivièvre.

 

Sainte geneviève est la vraie première évêque de Paris. (Anne LOMBARD-JOURDAN, Montjoie et saint Denis !, le Centre de la Gaule aux origines de Paris et de Saint-Denis. Paris, Éditions du CNRS, 1989.)

Pourquoi sainte Geneviévre la sainte patronne de Paris et de la gendarmerie était aussi celle de la paroisse de Locqueffret ?

A cause du texte  latin de POMPONIUS MELA.

Dans la chapelle de Brennilis ,dédiée à Notre-Dame  qui date en majeur partie de la fin du XV  siècle.(Un sanctuaire dédié aux divinités païennes et chthoniennes dans la maison de Dieu.) ,le village de Brennilis  faisait parti de la trêve de Loqueffret de la paroisse de Plonévez-du-Faou avant la Révolution, il se trouve la niche à volets de la Vierge à l'enfant  écrasant une Eve-serpent sur le coté droit est représentés l'Archange Gabriel de l 'annonciation  et une sainte ("St GENIEEVRE")."en1950")sur le coté gauche la vierge de l'annonciation et sainte Appoline ( sainte martyr d' Alexandrie en 249 et fêtée le 9 février  qui faisait partie d'un groupe de vierges consacrées d'un certain age. Vu son nom elle devait être  une vierge consacrée à Apollon  convertie au christianisme).

L'inscription porte étrangement  le nom de ("St GENIEEVRE") comme pour le nom de l'épouse du roi Arthur Guenièvre. Ce nom viendrait pour la premiere partie du nom pour du celtique vendo ,vinda pour blanc , la deuxième partie du nom semble avoir subi une évolution romane soit du gaulois Eburos ,l'if symbole de l'éternité ou ava avara ,yèvre soit l' eau. Gueniévre  serait  une Vinda Avara  une  déesse celtique des eaux. La reine Guenièvre, dans le premier roman de la Table-ronde de Geoffroy de Monmouth est issue de l' aristocratie  gallo-romaine comme notre sainte gauloise .

Sainte Guenevièvre a les mêmes attributs de la Phytie de Delphes qui est une des douze Sibylles  et  des prêtresses de l'Ile de Sein de Pomponius Mela. (Elles apaisent les tempêtes et chassent les démons et elles ont le don de prédiction.) . Le culte de la trilogie des vierges consacrées excitait dans tout  le monde antique comme à Lutéce et sur  l' île de Sein , mais aussi  dans les Monts d'Arrez  sur des sanctuaires consacrés aux vierges et où les légendes situent tout près les portes des enfers,lieux du grand passage , le marais du Yeun-ellez et le gouffre du Kastell-gwibel .

En fait ,Guenièvre est la sœur de Saint Edern ( Génoveffa en breton).

  La légende de Saint Edern et de sa parédre Genoveffa  de  Louis  Le Guennec " Vieux souvenirs bas bretons"

  

Les statues de sainte Geneviève de l'église de Brennilis et celle de la chapelle de saint Herbot .

la sainte est représentée tenant un cierge allumé dans sa main pendant la prière ,

Sainte Geneviève  au lendit de Saint Denis,elle veille sur son troupeau protégé par un cercle de pierres. sa brebis noire divinatoire à sa gauche . Quand elle n'a pas détruit ces mégalithes préhistoriques, l'église a essayé de christianiser les symboles "diaboliques.

La légende de Sainte Geneviève a été écrite par l' évêque saint Grégoire de Tours en 562, c'est-à-dire cinquante ans après le décès de cette sainte mythique. Elle naquit vers 420.Comme toujours les écrits des évêques, il faut les voir comme de la propagande pour les puissants, (ici la clique armée des Francs qui avait remplacé les  légions romaines en Gaule ) et des institutions de l' église (le coucou de l'empire romain)

Après 50 ans de religion  d'état ,de type dictatoriale de l'Empire Romain( L' empereur Théodose déclare le catholicisme religion d'Etat en 380.) le christianisme marquait ses marques et récupérait à son compte les biens des temples ,mais aussi  les croyances et cultes païens locaux comme  ceux des vierges consacrées par une chasteté perpétuelle des oracles à une divinité comme celui du sanctuaire du" nemeton "de Nanterre  et de Saint Denis..

Genevieve était née avec  le don de jeter des sorts , de prédiction  et de guérisons ,elle a été choisie dés son premier age  vu ces dons comme future vierge du sanctuaire païen de Nanterre. Sainte Genevieve est bien née païenne  vu son nom est bien celtique et non germanique .Quand elle eut douze ans, les  saints inquisiteurs  saint Germain, évêque d'Auxerre et saint Loup, évêque de Troyes firent halte à Nanterre pour christianiser  ce sanctuaire et ses occupants ( les hérésies chrétiennes arianismes et pélagismes les occupaient  leurs temps nos missionnaires plus que ces païens qui feront de très bons  convertis au christianisme officiel plus que sur un bûcher  .) .  A 14 ans elle fut consacrée comme vierge au dieu monothéisme avec deux autres jeunes filles . On déménagea tout ce monde de ce lieu trop païen en ville à Lutéce chez leur marraine(la marraine dans les contes populaires est une fée soi une prêtresse païenne âgée  qui a acceptée le christianisme.).  .Par la suite, sainte Geneviève confirma son don de clairvoyance, de prédiction,  et révélait à certaines personnes leurs vices secrets.

En 451,Sainte Geneviève  grâce à sa statut de vierge  consacrée ou de vestale du grand sanctuaire de la Gaule belge des Parisii et son Nematon du Lendit . qui est dans la tradition païenne et romaine  affranchie de l'autorité paternelle (alors qu'une femme ,dans le droit romain était mineure toute sa vie) ,elle avait les mêmes droits du citoyen romain et pouvait avoir une vie publique. ) Ainsi ,Geneviève  put convaincre  les habitants de Paris de ne pas abandonner leur cité aux Huns et elle détourne la colère d'Attila ,le païen par son oracle de vierge consacrée  et accessoirement ses prières chrétiennes . Dans une population encore à majorité  de culture et tradition païenne ,on était chrétien de facade vu que le fait de pratiquer un culte polythéisme était puni  par la loi de la perte tous ses biens et de mort dans cet fin de l'empire romain. L' inquisition excitait déjà ,c'est  la suite logique quand on impose au peuple une religion d'état. La décadence de l'empire romain et L'obscurantisme  culturel  du moyen-age  sont le fait de ce fascisme chrétien instauré par  l' empereur romain Constantin et ses successeurs   et non aux invasions dites barbares. L' église avait fait table rase des cultures et le savoir faire  païen et abruti  le peuple avec  le péché originel ,la soumission au prince représentant de Dieu sur terre (le paradis se sera après la mort  ).Ceux qui sont pas d' accord  sont persécutés et prennent le chemin de l'exil  pour l'empire  Perse.( 529 la dernière école de philosophie en Europe, à Athènes, ferme et les derniers maîtres de philosophie émigrent en Perse. )   

Elle est fêtée le 2 janvier .D'après sa légende dorée sainte Geneviève serait représentée tenant un cierge allumé dans sa main pendant la prière.

Un demon soufflait sa lumière par le vent et la tempête ,mais un ange la rallumait .

 Par sa prière apaisait les tempêtes et chassait les démons.  

 

POMPONIUS MELA milieu 1siècle après Jc.

Sena, dans la mer Britannique, face aux côtes des Osismiens, est célèbre par son oracle à une divinité gauloise, dont on rapporte que les prêtresses, au nombre de neuf, sont consacrées par une chasteté perpétuelle. Ils les appellent « Gallizena » et croient que leurs chants et leurs formules magiques ont le pouvoir de soulever les mers et les vents, qu'elles peuvent se transformer, comme elles le veulent, en toutes sortes d'êtres, qu'elles guérissent des maladies que personne d'autre ne peut soigner, qu'elles connaissent et prédisent l'avenir. Mais ces bienfaits elles ne les accordent qu'aux navigateurs et à ceux qui ont fait le voyage pour les consulter.