Au Huelgoat et à Saint Herbot l’'Hyménophylle de Wilson et l’Hyménophylle de Tunbridge, fougères protégées,colonisent en spots les rochers sont très difficiles à différencier.je les recense depuis une dizaine années elles sont en voie de dispartion.

NATURA2000 c'est du pipeau ! c'est de la réunionite administrative !
""Les stations d'hyménophylles et de Trichomanes speciosum sont soumises à une importante fréquentation touristique susceptible d'altérer ou de détruire
...certaines de ces plantes " "

propos sur la page Natura2000 Le  Huelgoat ce qui n'est pas la réalité, c'est bien les travaux lors de leurs coupes de l' ONF inervenant de NATURA2000 qui les détruisent

https://inpn.mnhn.fr/docs/natura2000/fsdpdf/FR5300040.pdf.

 

Hyménophylle de Tunbridge Hymenophyllum tunbrigense (L.) Sm., Hyménophyllacées
Plante vivace, formant des tapis denses et parfois étendus grâce à un long rhizome filiforme rampant.
Feuilles 5-8 cm, pendantes, à limbe membraneux et fin; pennes divisées, à bordure dentée et parcourues par une nervure brune.
Sores situés en bordure du limbe, à la base des pennes, et inclus dans un involucre chlorophyllien formé de 2 valves dentées à leur sommet. Phénologie: développement des feuilles et fructification échelonnés tout au long de l'année; feuilles longuement persistantes, visibles tout l'hiver.
Répartition: cet hyménophylle s'observe en Bretagne, en Normandie occidentale, au Pays basque et très ponctuellement dans les Vosges; toujours rare, il est protégé au niveau national.
Habitat: il pousse parmi les mousses, sur rochers siliceux très humides et ombragés, en des sites où un climat de type océanique maintient une humidité permanente.
Risques de confusion: avec certaines mousses, abondantes dans les mêmes milieux; bien observer la nervure brune et les fructifications.
L'Hyménophylle de Wilson (H. urilsonii, présente les mêmes caractères morphologiques, écologiques et phénologiques ; il n'en diffère que par un port plus dressé, les pennes recourbées presque perpendiculairement au rachis, et surtout par les valves entourant les sores qui ne sont pas dentées à leur sommet. Cette espèce n'est connue que très ponctuellement en Bretagne ; elle est également protégée au niveau national.
https://www.belin-editeur.com/guide-des-fougeres-et-plantes…

 

Un rocher recouvert d'hyménophylles

 

 

L  LaCc Cette photo macro de ce taxon , l' hymémophylle , je l'ai prise sur un rocher où  il y a trois ans j''ai introduit  avec succès avec des panneaux de cette fougère tombés par terre de la Grotte d' Artus .Tunbidge  

 

SSSSSur ce rocher, il y avait une colonie d' hymémophylles en 2013 je suis repassé l' année après ce carnage fait par les agents de l' ONF elle avait disparu . On ne peut rien dire vu que le lieu n'est pas classé en  Natura2000!