Le puits offrande de l' oppidum.(Il est cach sous la construction en bois)

Il est symbolique ,il est profond de quelques mtres , il n'a jamais pu servir pour alimenter en eau cet oppidum .La nappe d'eau souterraine ,ici en arne granitique, est trs basse sur les collines   .

En 1878,  W.C  Lukis. a fouill ce puits profond de 8,25 m  de la petite enceinte. Il y a dcouvert des poteries, un fragment de meule rotative et les dbris dune petite barrique.

Le symbolisme du tonneau se rattache celui de la jarre*, du puits*, et du vase d'abondance, ainsi qu' celui du vin*, qu'il contient. Il voque une ide de richesse et de joie.

Les Danades, qu'une lgende tardive voit aux Enfers versant indfiniment de l'eau dans les tonneaux sans fond, taient en ralit des nymphes des sources. Il existe de nombreuses reprsentations, peintes ou sculptes, d'hydrophores (porteuses d'eau), versant leur eau dans des tonneaux ou dans des vases. On rattacherait ce symbole celui de Sisyphe, pour ce qui concerne la continuelle rptition des mmes actes ; mais ici, c'est le dsir inextinguible de l'homme qui se rvle. Les Danades, selon la lgende, avaient, sauf une d'entre elles, assassin coup de dague leurs premiers maris qui ne les avaient pas respectes lors de la premire nuit de noces; et elles en recherchrent pniblement de nouveaux. C'est l, pensons-nous, qu'il faut dcouvrir le sens symbolique de la lgende.

Outre le symbole du dsir inextinguible de la nature, on aperoit ici un autre symbole de la morale grecque : se refuser un acte naturel, ce qui parait normal, dans des conditions lgitimes, c'est se condamner une absurdit sans fin, des actes striles, une peine aussi dmesure que la faute. Le tonneau sans fond signifie ainsi le contraire du tonneau rempli de vin ; ou plutt le symbole du tonneau est le mme, mais il est affect de deux signes contraires.

Dictionnaire des symboles Mythes, rves, coutumes, gestes, formes, figures, couleurs, nombres Alain Gheerbrant (Auteur) Jean Chevalier (Auteur) Paru en dcembre 1997

Religion et socit en Gaule / sous la direction de Christian Goudineau. Editeur(s)Paris : Ed. Errance ; Lyon : Conseil gnral du Rhne , DL 2006.