La chapelle de saint Ambroise

Le massif domanial forestier ne porte pas le nom du Huelgoat comme vous le croyez mais celui de Saint Amboise. En fait Saint Amboise est le Roi ARTHUR armoricain?.

Vers le XIIIème siècle, un rapport est établi entre Merlin et Ambroise, Ambrosios signifiant en grec, divin. Ceci révèle une fois encore le caractère sacré du personnage Merlin .D'ailleurs, Gwenc'hlan Le Scouëzec  souligne, qu' il existe une géographie sacrée mettant en relation la chapelle de Saint Ambroise dont  sa création date du XIIème siècle, qui est près de l'ancienne route royale Carhaix-Morlaix) qui est en fait  une voie gallo-romaine. aujourd'hui  elle est sur la commune de Locmaria-Berrien qui était une trêve comme Huelgoat de la paroisse de Berrien .

les noms de lieux Locmaria  sont  très récent datent que du XIII siècles  ne  peuvent pas être des hermitages de Marie .

Il y a dans les légendes de la Table-Ronde, deux Merlin  le Merlin Ambroise ( Ambrossius) le breton des prophéties et le Merlin des bois (sylvstris) l'Ecossais En fait ils sont un seul et même personage. Etrangement, je ne pense pas que c'est un hazard,  il y a dans cette chapelle la statue de saint Ambroise et celle de saint  Pape Sylvestre.

Le nom de l ' ensemble des forêts domaniales d' Huelgoat, s' appelle officiellement  la  forêt de  Saint Amboise (Merlin Ambrossius)  . Le village tout proche sur l'ancienne voie gallo-romaine  s'appelle Ty ar gall . Ce n'est pas comme on le croit  toujours traduit  la maison du français  .Gall veut dire aussi  un chateau ,la chapelle serait alors celle d'une fortification du Moyen-age  . Les villages proches de la chapelle s' appellent  Kersalliou ( les villages des salles, Ar zal est le nom breton d' une motte féodale.

Kréac'h Merrien, la colline de Merrien ( Meriadec) qui surplombe  la vallée du confluent des rivières du Squiriou et de l' Aulne et la merveilleuse motte féodale cachée dans les sous bois du  Castel Ar Vely serait il la colline de roi Conan Meriadec? . Selon l'histoire légendaire bretonne, mise en forme au XIIe siècle par  Geoffrey de  Monmouth  Conan Meriadec  le roi légendaire de la Bretagne romaine.

Une version de La légende arthurienne,  fait que Merlin  repose sous des rochers dans la haute forêt(Huelgoat?)

Le nom de Merlin  vient-il pas du maillet de Sucellos, mell en breton. Le merlin des bouchers n'est-il pas le maillet de Sucellos?

Et, enfin, comment expliquer la présence non loin du site de Huelgoat de la forêt et de la chapelle de Saint-Ambroise ? Quel est donc ce saint ? S'agit-il de saint Ambroise, évêque de Milan? Mais alors pourquoi n'aurait-il pas d'autres lieux de culte en Bretagne? Mon sentiment est qu'il ne s'agit pas de saint Ambroise de Milan, mais d'un autre personnage illustre de l'histoire des Bretons: Ambrosius Aurelianus, Ambroise Aurèle, dit encore Emrys Gwledig par les Bretons, et qui est connu pour avoir été un farouche défenseur de la cause nationaliste bretonne face au problème des Anglo-Saxons. Fleuriot lui-même a fini par aboutir au sentiment que cet Ambrosius n'était autre que Riothamus, à tel point qu'il le nomme lui-même Ambrosius Aurelianus Riothamus, c'est-à-dire "Ambroise Aurèle le Grand roi". Ainsi, grâce au site du Huelgoat, le cycle s'en trouve complété. Car, en étant le 'grand roi', Ambroise a donc été à une certaine époque 'Arthur ' (roi) des Bretons. Il est logique qu'il soit vénéré dans la capitale des Bretons, en Armorique.

http://marikavel.org/kavell-ar-vro/kav-epilogue.htm