Le Teuss est un fantôme,un génie des landes,des chemins et des bois de nos Monts d' Arrée.

Dusios ou le Teuss  breton

Le breton connaissent aussi une autre espèce de génie ou de lutin appelé Teuss, dont  le nom et les qualités rappellent Ies Dusii, démons incubes  des gaulois selon Isidore de Séville et saint Augustin. Dom Martin dit que Dusii est un mot celte, avec terminaison latine, formé de Teuss qui signifie tout en qui parait et disparaît eu un moment: un lutin, un spectre, un fantôme. Ceci nous fournirait une preuve, entre-autre, du mélange qui s'est opéré dans nos croyances superstitieuses, des traditions gauloise» avec des les traditions scandinaves.

Il peut prendre toutes sortes de formes, et il aime faire peur aux gens et les tromper. Il ne faut surtout pas se moquer de lui, parce qu'il peut alors se fâcher et devenir dangereux.

Le « Teuss » de nos anciens des Monts d’ Arrée se présente sous la forme d'un chien, d'une vache, ou d'un autre animal domestique... Il porte aussi un autre nom breton" Aez-rouant " le démon, le serpent celtique bienfaisant vêtu de blanc, d'une taille gigantesque qui croît encore quand on l'approche ; vous ne le voyez que dans les carrefours, les gués, les passages de rivières de minuit à deux heures, et dans la nuit précédente la Toussaint.

Quand vous avez besoin de ses secours contre l'esprit malin, lui, le démon malfaisant pour l' Eglise "l' Azrouant", vous sauve sous son manteau. Il vous secourt dans des dangers que, quelquefois, vous n'avez pas prévus, souvent, vous entendez, quand il vous enveloppe, passer avec un bruit affreux, le chariot de l'Ankou qui fuit à son aspect, qui s'éloigne en poussant des hurlements épouvantables, en sillonnant d'un long trait de lumière, l'air, la surface des marais en s'abîmant dans le sein de la terre, en disparaissant dans le Yeun... »

Nos Teuss, et ils peuvent avoir à l'occasion des rapports sexuels féconds avec nous les humains, d'où pouvaient naître des géants ou des nains.

Si donc les Teuss sont aussi des êtres mortels et périssables, comme il le semble bien, hélas ! il serait plus que temps d'intervenir pour en préserver l'espèce en voie d'extinction ; et il serait urgent d'organiser une société protectrice des Teuss, et de créer des réserves pour en protéger les derniers spécimens.

D’après le livre de Fanch Guillemin du Huelgoat « Les sorciers du bout du monde- 1988 ».


Le Ménage de la Vierge, sa fontaine miraculeuse et la tombe de la Vierge.


Le sanctuaire des Monts d'Arrez

tableau deSérusier

Ce tableau de Sérusier (le feu dehors 1893) représente un groupe de femmes en coiffes noires autour du feu  sur la colline du chaos du  roz Ar menek ou   Rec'her-Anilis surplombant le lac du Huelgoat .

Il évoque les rites celtiques autour du feu , de l'eau, de la pierre , du chaudron et des hauteurs .Pour un étranger das un pays bretonnant , il avait retrouvé  le symbolisme , le mystère et la suggestion de ce lieu druidique dédié aux déesses mères.

Au pied de ce chaos ,sur la rivière du Fao parsemée  de rochers se trouvait le lieu de baignade des jeunes huelgoatains,nous l'appelions TOULL-BILLI  , soi le trou brillant ou la colline brillante( toull est aussi un nom prés-celtique qui désigne aussi des hauteurs)

On rapprochera  du nom gaulois beli-sima = très brillant ou la très puissante .

 Un autre nom désigne ce chaos:  Reyer anilis

Lorsque le Père Maunoir commença au XVIIe siècle ses missions dans la Cornouaille des Monts, on le rencontrait alors, à chaque pas, animant une ténébreuse bande, la Cabale, Cette « Citadelle d'Enfer » n'était que possession, envoûtements, Messes noires, sabbats nocturnes, pactes diaboliques. Malgré ses prédications et ses exorcismes, le Père Maunoir laissait, à ses successeurs, un fief où le satanisme était toujours vivant.

  • De savants prêtres eux-mêmes m'ont dit spontanément qu'entre Carhaix et Huelgoat, dans l'arrondissement de Chateaulin, « vivent de véritables païens », des êtres d'une indépendance farouche, « des mécréants dont beaucoup, ne font même plus leurs Pâques ». (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
  •  
  • Le rocher de Saint Guinec sur la commune du Huelgoat aujourd'hui fut rayé des cartes par les carriers dans les années d'après guerre .

    On voit à St Guinec une pierre de 18 à 20 pieds de diamètre} l'eau de pluie, sans cesse agitée par le vent, l'a creusée à 8 pouces de profondeur sur une largeur de 4 pieds : l'eau renfermée dans le bassin guérit toute espèce de maux., les maladies de la peau sur-tout : on la boit, on s'en lave, on voudrait s'y baigner. Le tronc qui l'avoisine , était toujours rempli. Cet effet des eaux n'est pas rare en Bretagne ; on le trouve souvent  répété sur la route de Concarneau à Pontaven , sur l'île Tristan

    Jacques Cambry  Voyage dans le Finistère ou état de ce département en 1794 et 1795


  •  
  • Quand le petit Loïck courut à sa chambre et revint avec une poignée demorceaux de corde.—    En voulez-vous un bout ? nous proposa-t-il. C'est vingt francs les dix centimètres.—    Loïck, veux-tu ramasser ça ! fit sa mère d'un ton sévère.—    C'est quoi ? demanda Pierre-Marie.—    C'est de la corde de pendu, expliqua Emilie un peu gênée. Notre voisin Auguste Quéméner, le veuf, l'ancien bagnard, s'est pendu la semaine passée, vous savez bien. Et les enfants ont récupéré la corde. Ils l'ont débitée en petits morceaux et les vendent comme porte-bonheur.—   Ça se vend bien ? demandai-je, curieux.—   Très bien, s'exclama le gosse enchanté. Comme des petits pains. Je vais être obligé de faire de plus petits morceaux et de monter mes prix. Heureusement encore qu'Auguste Quéméner a eu la bonne idée d'utiliser une longue corde ! Donne-moi un bout, fit le vieil Eutrope avec autorité en tendant un billet de vingt francs. C'est très bon d'avoir un morceau de corde de pendu sur soi, et on n'en trouve pas facilement dans le commerce. Les pendus ont choisi de mourir avant leur heure, sans attendre FAnkou, ou on a choisi pour eux, si ce sont des condamnés. Mais c'est à peu près la même chose. La Mort n'aime pas qu'on décide à sa place, et elle fuit tout ce qui sent le pendu.  Pour toi, ce sera gratuit, parce que tu nous as fait des tours, m'annonça gentiment Loïck, enm'offr
  • ant un morceau.  Donne aussi un bout gratuitement à M. Pierre-Marie, fit Emilie en arrachant un tronçon des mains du gamin réticent.Et nous quittâmescette sympathique famille en leur souhaitant « Kénavo, ar vech al 0
  • ,Fanch Guillemin du Huelgoat « Les sorciers du bout du monde- 1988 ».
  •